Les amis des écoles de Makemo

Les amis des écoles de Makemo

Connaissez-vous le lapin de Pâques?

 

 

 

Lapin de Pâques

 

 

Le lapin de Pâques est une créature imaginaire qui, selon la tradition, distribue, la veille du matin de Pâques, une importante fête de la chrétienté, des « œufs de Pâques » colorés ou en chocolat. Ce messager est représenté par un lapin dans les régions anglophones, mais c'est généralement un lièvre qui assume cette mission dans les régions germanophones.

 

Description

Le lapin de Pâques n'a pas de caractéristiques clairement définies. Parfois blanc, parfois brun et parfois bleu, il diffère selon l'imaginaire. C'est aussi le cas dans les films d'animation. Il est généralement parlant, intelligent et peut se tenir debout.

 

Origine

 

Le lapin symbolisant autrefois la fertilité et le renouveau (comme le printemps), c'est en Haute Allemagne que naquit la tradition avant qu'elle ne se répande dans les pays germaniques. Par la suite, cette tradition est exportée aux États-Unis par des immigrants allemands au XVIIe siècle.

 

L'origine du lapin viendrait d'une légende allemande dans laquelle une femme pauvre, ne pouvant offrir de douceurs à ses enfants, décora des œufs qu'elle cacha dans le jardin. Les enfants, apercevant un lapin, crurent que celui-ci avait pondu les œufs.

 

L'œuf est le symbole de la germination qui se produit au printemps, et le lapin est un symbole païen qui a toujours représenté la fécondité.

 

Une autre origine du lapin de Pâques vient de Saxe où l'on honorait au printemps la déesse Éostre qui a d’ailleurs donné son nom à Easter (Pâques en anglais). Le lièvre étant l’animal emblématique de la déesse, il est resté associé aux fêtes de Pâques.

 

En Lorraine germanophone, c'est le lièvre de Pâques qui disperse œufs et friandises dans les parcs et jardins. Et ceci également en Alsace.

 

En Australie, pour sauver le bilby — un petit marsupial menacé de disparition — et lutter contre la prolifération des lapins dans leur pays, les Australiens tentent de changer depuis quelques années la légende : le lapin de Pâques est désormais remplacé par le bilby de Pâques pour sensibiliser les enfants et dégager des fonds destinés à la protection de ces petits marsupiaux en danger d'extinction.

 

 

Mais qui apporte les œufs de Pâques ?

 

Si dans tous les pays de culture chrétienne on trouve la tradition des œufs de Pâques, ils ne sont pas apportés aux enfants de la même manière ! Chaque pays voire chaque région à sa tradition pour les œufs de Pâques.

 

La tradition la plus implantée en France veut que les cloches sonnent chaque jour de l'année pour inviter les fidèles à assister à la messe. Sauf au moment de Pâques, où elles sont silencieuses du Jeudi au Samedi saint.  Elles en profitent pour partir à Rome se faire bénir et elles rapportent des œufs de toutes sortes aux enfants sages ! En traversant la France elles perdent œufs, poules, poussins et lapins en chocolat à la plus grande joie des enfants qui dès midi passé partent à la chasse aux œufs !

 

En Allemagne c'est un lapin qui se charge d'apporter les précieux œufs. La veille de Pâques, les enfants confectionnent un nid de paille ou de mousse que les parents cachent dans le jardin ou dans la maison afin que lièvre de Pâques y ponde ses oeufs multicolores. Dès le lendemain matin, les enfants partent à la recherche des œufs!

 

En Autriche, les œufs de Pâques ne sont apportés ni par les cloches, ni par un lapin ou un lièvre mais par une poule ! La poule ou poussin a elle aussi une origine très ancienne : il y a très longtemps, certaines personnes trouvaient très surprenant de voir ces petits êtres vivants sortir d'un oeuf qu'ils croyaient mort.

 

La tradition de Pâques en Irlande est légèrement différente des traditions françaises ou les enfants partent à la chasse aux œufs de Pâques dès la sortie de la messe. En Irlande ;au point du jour, on mange des œufs pour rompre le Carême et plus tard, dans la journée, on danse pour gagner de délicieux gâteaux.

 

La fête de Pâques en Grèce : au printemps, la fête religieuse la plus importante est la fête de Pâques, la fête du peuple grec. Dieu a été ressuscité à la même époque que la nature choisit pour l'épanouissement de sa végétation.

Samedi Saint, à minuit, le prêtre annonce la résurrection du Christ, les fidèles allument leur cierge. Les cloches sonnent à toute volée, les personnes brillant de joie, s'embrassent et se félicitent en se disant " CHRISTOS ANESTI " et l'on se quitte, le cierge allumé à la main.

En rentrant à la maison, le chef de famille trace en haut de l'embrasure de sa porte avec la fumée du cierge, le signe de la croix. Ensuite, ces cierges sont gardés près des icônes. Puis, on se met à table pour casser les œufs rouges et manger la soupe traditionnelle. La coutume, plus caractéristique encore, liée à la fête de Pâques, est l'agneau à la broche que l'on fait cuire en plein air. Partout en Grèce, le dimanche de Pâques, on installe soit dans les cours des maisons, soit dans des terrains vides ou à la campagne, des broches pour faire rôtir l'agneau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



27/02/2016
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres